Comment se sortir d’une grosse fatigue ?

Au niveau de la fatigue, j’en connais un rayon particulièrement depuis 13 ans maintenant (où les cartes ont été subitement redistribuées dans ma vie : perte de ma maman et un enchaînements d’événements douloureux - perte de mon emploi, séparation puis divorce,… - et d’événements incroyablement positifs).

Il faut dire qu’en étant maman, femme active, épouse, fille, sœur, amie, impliquée dans la vie sociale, associative… tu sais comme moi que nous avons de multiples casquettes tout au long de la journée, voire même en simultané (mieux vaut alors de manière pragmatique plusieurs inscriptions sur la même casquette, que de devoir porter plusieurs casquettes ; car ce n’est ni très commode ni esthétique).

Quelques situations de fatigue dans lesquelles je me suis retrouvée et je me suis posée la question de « comment faire quand on est fatigué ? ».

1 .        On n’est pas tous dans le même bateau

Un jour, le réveil sonne.  Je suis là, allongée dans mon lit avec les stores baissés, essayant de me forcer à me lever. « Allez, je repousse encore, pour 10 minutes ! ». C’est plus dur de se lever quand tous les autres sont en vacances. Nous nous sommes tous couchés plus tard, mais la différence c’est que pour eux c’est grasse matinée. Ils peuvent et vont continuer à dormir tranquillement dans leur lit douillet et pas moi. Je sais que j’ai besoin de me lever et de bouger, mais je ne peux tout simplement pas me forcer à le faire.

Finalement, après ce qui me semble être des heures, je me force à sortir du lit. Après une ultime salve de sonneries, je me résigne à me lever… sinon cela va être la course… et franchement ce sera encore pire. Mon esprit est encore brumeux et mon corps est lourd : si je les écoute, ils me redirigeraient en mode pilotage automatique vers la chambre à coucher. 

J’entre dans la cuisine. Alors que je suis assise là à regarder sur mon téléphone les derniers messages arrivés, je me rends compte que cela ne m’aide pas me sentir mieux. 

Je décide alors de prendre les mesures concrètes pour aller mieux. Je fais une liste de choses que je peux faire chaque jour pour m’aider à me ressourcer : 

-       boire beaucoup d'eau, 

-       manger des aliments sains, 

-       me coucher plus tôt,

-       turbo sieste,

-       compléments alimentaires,

-       huiles essentielles,

-       faire de l'exercice régulièrement.

Les jours ont passés, les bonnes résolutions ont été prises et mises en action. Cependant, je reste humaine avec des défaillances notamment pour me coucher tôt. Ce qui peut mener à l’état d’alerte rouge, le connais-tu aussi ?

2.         Alerte rouge

Quand je suis fatiguée, mon humeur devient de plus en plus exécrable. Vous connaissez le film « Les Gremlins » de Joe Dante. Tout commence tranquillement (comme moi quand je ne suis pas dans un état de fatigue !) Dans la petite ville de Kingston Falls, le banquier à succès Randall Peltzer est à la recherche d'un cadeau unique pour l'anniversaire de son fils Billy. Il en trouve un dans un magasin d'antiquités tenu par M. Wing, un vieil homme chinois qui lui vend un "mogwai", qu'il décrit comme un animal exotique accompagné de trois règles : ne pas l'exposer à une lumière vive ou la lumière du soleil, qui le tuera ; ne le mouillez pas; et ne jamais, jamais le nourrir après minuit.

Randall donne le mogwai, qu'il nomme "Gizmo", à Billy. Billy prend bien soin de Gizmo et respecte les règles, mais un jour, son « super » ami Pete fait la chose qu’il ne fallait pas faire… renverser accidentellement de l'eau sur le mogwai. Billy sèche Gizmo avec un sèche-cheveux, mais bientôt des choses étranges commencent à se produire.

Gizmo se multiplie en cinq autres mogwais, qui se multiplient également rapidement. Ils commencent également à se transformer en petites créatures à fourrure appelées "gremlins", qui sont espiègles et destructrices. Les gremlins se sont rapidement déchaînés à Kingston Falls, terrorisant les habitants de la ville et provoquant toutes sortes de chaos.

C'est à Billy et à ses amis d'arrêter les gremlins avant qu'ils ne détruisent la ville. Je te rassure le film finit bien.

Il en va de même de moi qui quand je suis tellement fatiguée, au lieu de tirer sur tout ce qui bouge dans ma maison, je me souviens du conseil de ma grand-mère : « si tu es fatiguée, va dormir ! ».  Ce n’est pas toujours aussi facile, car ma grand-mère n’avait pas prévu le cas de comment récupérer la fatigue accumulée ? Je veux dire : quand la fatigue est telle que même aller te coucher, ne sert plus à grand-chose, car tu te tournes et te retournes. Là, j’ai découvert une autre arme de défense massive dont je te ferai part dans un autre blog.

Donc, revenons à la gestion de ce moment de fatigue. Moi, je rêve alors de me transformer en mode cocooning, au chaud et allongée. Plus il fait froid, plus j’aurai évidemment envie d’une bonne source de chaleur qui m’entoure. Donc, tu vois l’image chambre à coucher (pour m’isoler de mes amours – mari et enfant – et laisser le monstre de la fatigue me quitter) qui m‘accueille les bras grands ouverts avec un lit douillet et une couette qui va m’apporter la chaleur souhaitée.

Tout est là pour que le gremlin de ma fatigue redevienne une gentille Gizmo et puisse ressortir de la chambre pour retourner vers sa famille bien-aimée. Je déclare que notre famille restera en paix. La fatigue me rappelle aussi de prendre soin de l’enfant intérieur qui est en moi : un besoin d’être dorlotée. A ce sujet, j’aime toujours les peluches… et quand j’ai vu la promotion limitée de ce mois de novembre qui est un lapin peluche avec coussins chauffant que l’on peut chauffer au micro-ondes et sur lequel on peut mettre des huiles essentielles comme la lavande. Je me dis : « c’est super tant pour moi… que pour ma fille (oui, je pourrai lui prêter !) ».

3 .           Huile de Lavande

L’huile essentielle de Lavande (lavandula angustifulia) est utilisée depuis des milliers d’années pour détendre. Elle fait l’unanimité chez nous. De notre cadette qui l’utilise, à mon papa (lui en met sur son oreiller avant de se coucher) en passant évidemment par nous. Je peux dire que s’il y avait une élection des huiles essentielles, pour tous ses bienfaits, dont celui d’apaiser, elle pourrait facilement briguer le poste de Présidente.

Elle a bien sûr aussi des vertus sur l’émotionnel. Elle apaise l’esprit, calme le sentiments d’insécurité. La lavande libère aussi une communication qui non exprimée entraîne des pensées en flot, remplies d’inquiétudes qui impactent la qualité du sommeil. Elle permet de ressentir l’amour inconditionnel qui va tranquilliser l’esprit.

Cette huile de lavande est 100% pure et peut être aussi bien utilisée en interne 1 à 2 gouttes dans de l’eau ou sous la langue, en topique (et pas seulement sur le joli lapin en peluche chauffant) 1 à 3 gouttes sur la gorge, la nuque ou les tempes ou en aromatique par inhalation directement à la bouteille, en diffusion, ou sur un support.

4.            Comment commander ?

Tu as trouvé cet article intéressant. Tu aimerais commander ? 

Contacte-moi pour prendre un rdv gratuit de conseils pour que nous trouvions la meilleure offre en fonction de tes besoins. 

https://calendly.com/lessenscielpures/conseil-pour-choisir-les-huiles-adequates-clone

C’est aussi très bien, si tu préfères par téléphone : +33 (0)9 74 19 66 99 

Partager cet article

Pour toute information

Un appel à Jacques ou Jeanne-Sophie
Au 09.74.19.66.99

Fiche produit

Guide d'achat

Vidéo en vedette

Vous avez des questions